Comment concevoir un bon stand pour son prochain salon ?

bon stand pour salon

Quel que soit votre métier, il existe un salon en France qui y est consacré. Salon professionnel ou salon grand public, les entreprises ont besoin de communiquer sur leur marque, leurs produits et services. Pour ce faire, le stand de salon doit véhiculer une image professionnelle et qualitative.

NB : voir les stands de salon conçus par Galis

 

Mettre en place une stratégie de stand de salon

Pour concevoir un stand de salon qui attire et qui soit source d’opportunités, il ne suffit pas qu’il soit beau. Il faut d’abord se poser les bonnes questions :

  • Pourquoi communiquer sur un salon ?
  • Quels sont les objectifs ?
    • Commerciaux : vendre des produits et services, prospection
    • Marketing : image de marque, fidélisation
  • Quelle est la cible ?
  • Quels produits ou services présenter ?
  • Faut-il mettre en avant une promotion spéciale salon ?
  • Comment le public interagit sur le stand ?
    • Dépliants / prospectus / catalogues
    • Jeux / concours
    • Essai du produit
    • Vidéo de présentation
    • Démonstration du produit
    • Entretien en face à face avec un conseiller
    • Établissement d’un devis ou pré-devis
    • Distribution de Livre blanc
  • Comment accueillir le public ?
    • Hôtesses d’accueil qui effectuent un filtre et orientent vers tel ou tel conseiller
    • Accès libre et direct aux conseillers
    • Bornes automatiques
    • File d’attente / serre-file
  • Distribue-t-on des produits publicitaires ? stylos, sacs, tasses et autres goodies ?

Il faut aussi s’interroger sur le public spécifique qui vient visiter tel type de salon, ce qu’il recherche. Ce n’est pas parce que le consommateur fait l’effort d’aller sur un salon qu’il va acheter tout de suite ou dans le mois qui suit. Déterminer sa cible et ses objectifs évite de perdre du temps avec des prospects qui ne vont pas acheter.

À noter : les visiteurs apprécient qu’une petite collation (correspondant à la culture d’entreprise) soit offerte aux stands qu’ils fréquentent, car ils n’ont pas forcément l’habitude de marcher et/ou de rester debout longtemps.

Enfin, il faut penser bien en amont à l’emplacement du stand dans le salon : les meilleures places (aux entrées, aux croisements) sont les plus visitées mais aussi les plus chères.

 

Les éléments pratiques à prendre en compte

Pour concevoir un stand de salon, il faut ensuite s’intéresser à différents éléments techniques et pratiques, qu’on détermine dans l’ordre suivant :

  1. Organisation et circulation
  2. Surface et volumétrie du stand
  3. Accroche : slogan, phrase-clé, animation, musique…
  4. Mobilier et matériel : chaises et tables, paravents, ordinateurs, tablettes…
  5. Ambiance lumineuse
  6. Couleurs des supports

Dans la conception, il ne faut pas oublier le confort des conseillers qui vont passer plusieurs jours sur le lieu de l’événement. Des chaises ou des strapontins en nombre suffisant sont à prévoir, de même que l’approvisionnement en bouteilles d’eau.

 

Réaliser un cahier des charges précis

Une fois la phase de conception validée, il faut formaliser tous les éléments dans un cahier des charges précis. Avec ce document, votre stand de salon sera conforme à vos exigences.

Il permet premièrement au prestataire de vous fournir une proposition de tarif la plus adaptée possible et de répondre point par point à votre demande. Deuxièmement, avoir écrit noir sur blanc les différents aspects techniques du projet permettra de vous retourner contre le prestataire si le rendu ne correspond pas au souhait.

Le cahier des charges permet aussi de présenter l’activité de l’entreprise et son univers produit, ce qui permet au standiste de mieux cerner la demande.

Unstand de salon de salon réussi passe d’abord par une étude approfondie en amont de son besoin et de ses exigences. Un cahier des charges précis permettra au standiste de répondre efficacement au projet.